<div style="background-color: none transparent;"><a href="http://www.swissinfo.ch/fre/actualite/index.html?view=rss&cid=294434" title="rsspump">news</a></div>
  Shaman   Vacances   Blog

 
 
Thierry Raetzer
Votre IP : 18.232.51.69

Shaman


Le chaman (ou chamane, Shaman) se présente comme l’intercesseur entre l'homme et les esprits de la nature.
   
Le chamanisme est certainement la plus ancienne tradition spirituelle dans le monde, il plonge profondément dans le passé préhistorique de l'humanité. Il est aussi la plus ancienne méthode permettant d'utiliser les états de conscience modifiée pour trouver des solutions à des problèmes et pour soigner.Des peintures rupestres attestent que des pratiques chamaniques existes depuis des milliers d'années dans différentes régions de chaque continent.

Il a une perception du monde que l’on qualifie aujourd’hui d’holistique dans son sens commun ou animiste (voir également les Théories Gaïa). Le chaman est à la fois : sage, thérapeute, guérisseur et voyant. Il est l'initié et le dépositaire de la culture, des croyances et des pratiques du chamanisme, du peuple dont il est issu. On le trouve principalement dans les sociétés traditionnelles.

Aux yeux du chaman, la personne souffrante est un être qui a perdu son âme. Egarée, elle est récupérée par des esprits malveillants qui peuvent la tourmenter. Lors d'une transe provoquée par les chants, la musique ou la danse, le chaman part á la recherche de cette âme. Il va alors réparer la blessure en introduisant ou en retirant mentalement quelque chose de la personne malade. Pour comprendre l'action du chaman, essayez de visualiser votre corps enveloppé d'une aura. La souffrance ressemble á une fissure virtuelle et invisible dans cette enveloppe. La plaie béante déclenche la douleur. Le chaman, par son esprit, introduit un remède dans cette plaie ou bien en extrait le mal, puis il recoud. Il trouve le germe bénéfique qui aidera le malade á guérir. Pour visualiser le mal, le chaman peut jeûner, se mutiler ou absorber des plantes.

Attention
, il n'ingère pas ces substances pour perdre la raison, mais pour permettre à celle-ci d'atteindre d'autres plans. II doit apprendre à s'envoler sans disparaître derrière les nuages,  à marcher en terre étrangère sans s'égarer, à effacer son histoire sans pour autant perdre son identité.
   

Pour le chaman, guérir ne signifie pas sauver la vie á tout prix, mais rendre à un esprit égaré sa juste place.

La transe du chamane a pour objectif de projeter son esprit hors de son corps dans un but de voyance, de guérison ou encore pour accompagner l'esprit d'un défunt vers le territoire de la chasse éternelle.Cet aspect spectaculaire du chamanisme est, souvent amplifiée par des substances hallucinogènes, au cours de laquelle le chaman tente de récupérer l'âme d'un défunt à l'agonie ou en état de mort apparente. Au terme d'une lutte acharnée, épuisante et dangereuse, contre l'esprit qui est supposé s'en être emparé, il est dit qu'il réussit parfois à ramener cette âme dans le corps sans vie, soudain réanimé comme par magie. La transe expérimentée par le chamane à cette occasion s'apparente à un état second au cours duquel il est demeuré en apparence inanimé, sa conscience étant partie à la recherche de celle du mourrant.
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   


 

Quelques réflexions...
M@tterhorn...

A visiter :
Météo Sion


Copyright © Thierry Raetzer
Powered T.G.S. Content Management 0.2.0